Alors, que pouvez-vous faire pour travailler votre voix de poitrine, la conforter ? Voici un exercice très simple à réaliser, et qui va vous aider à bien ressentir ce qui se passe en vous, au niveau de la place de votre voix comme au niveau de votre travail abdominal, ses rythmes de contractions et détentes.

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Exercice

 

Pour bien placer votre voix de poitrine, vous pouvez commencer en parlant, comme si vous parliez à quelqu’un , qui serait placé pas trop près de vous. Quelques mètres.

Si cela vous aide, demandez à quelqu’un, sinon, imaginez un ou une amie de l’autre coté de la pièce, voir le voisin de l’autre coté de la rue.

Et parlez en gardant à l’esprit que vous voulez qu’il vous comprenne, mais sans pour autant parler plus fort.

Choisissez alors 1 ou 2 lignes d’une chanson que vous aimez, avec une mélodie très simple, mais dans un premier temps, ne chantez pas, restez en voix parlée, comme un dialogue, ou comme pour appeler l’autre personne pour qu’elle se sente interpelée.

Ne conservez que l’intention d’être entendu(e) et compris(e) par la personne.

Placer votre voix parlée

chanteur, voix parlée et chantée

 

De temps en temps, entre 2 phrases, appelez-la, comme pour attirer son attention, en faisant attention à ne pas emmener la tête dans sa direction.

Sinon, vous allez casser la colonne d’air, donc briser votre soutien, et créer des tensions dans votre nuque, qui risquent de vous faire mal et d’empêcher votre son de résonner correctement.

Essayez de garder le regard horizontal, pour que votre tête ne parte ni vers le haut, ni vers le bas.

Commencez donc en parlant, en appelant, en gardant une voix au départ relativement grave.

Puis quand vous avez trouvé le truc, quand vous sentez que votre voix est bien entière, bien posée, bien synchronisée avec la contraction de votre ventre, vous allez alors placer doucement le petit texte que vous parliez, sur la mélodie de la chanson, mais toujours avec une tonalité grave, sur laquelle vous restez à l’aise.

Placer votre voix chantée

 

 

La difficulté de cet exercice va être de ne pas changer votre voix quand vous passez en voix chantée.

Sinon, repassez en voix parlée, retrouvez le confort initial, et repassez en voix chantée.

Faites cette transition plusieurs fois.

Une fois que vous sentez que vous avez « trouvé le truc« , essayez de monter un peu la note, de chanter un peu plus aigu. Puis encore, et encore.

Si vous sentez que vous décrochez, reprenez en-dessous et recommencez.

Cela va vous entrainer à bien sentir votre voix de poitrine, à garder des résonances graves même quand vous chantez dans les aigus.

Attention, gardez toujours à l’esprit que le son ne se fait pas avec la gorge, et que c’est votre ventre qui donne sa puissance au son.

La gorge, elle, doit rester parfaitement détendue.

Et tant que vous restez vigilant à ces paramètres, vous pourrez travailler cet exercice sans vous faire de mal, et assouplir ainsi votre diaphragme, et rendre votre voix tonique, sans faire de dégât.

C’était le dernier article de cette série de 6, consacrée à la voix de poitrine. Vous trouverez ici, en cliquant sur ce lien le 1er article, qui ouvre cette série en définissant les bases de ce qu’est la voix de poitrine.


Auteur : Bruno Da Sylva

Et vous ?

 


Comment apprendre à chanter rapidement

Pensez-vous que vous allez faire cet exercice ? Et sinon, pour quelle raison ? Dites-le moi dans vos commentaires…

Vous voulez apprendre à chanter ? Vous suivez des cours de chant ? Si vous voulez progresser, tout en faisant des économies, lisez ceci: Les 7 conseils indispensables pour bien chanter

 

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI