Dans les cours de chant que je donne depuis aujourd’hui plus de 15 ans, la plupart de mes élèves se croient très peu doués, mais ils le sont souvent bien plus que je ne l’étais quand j’ai démarré.

Vous allez le constater très vite, dès le début de cette charmante histoire que je m’en vais vous conter (accent québécois bienvenu sur cette phrase 🙂 .

Pour faire suite à l’article précédent, voici donc mon histoire, depuis les débuts, osé-je vous le dire, misérables, jusqu’au professionnalisme, depuis une timidité maladive jusqu’au scènes de concert devant plusieurs milliers de personnes. 

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Cela dit, des chanteurs hyper connus sont de grands timides, et cela quelque soit la génération. Au hasard, parmi les plus jeunes, et entre de nombreux autres, le chanteur Liam Payne, des One Direction, en est un bel exemple.

 

Timide chanteur One Direction - Liam Payne

 

Mais dans mon cas, en fait, au tout début de ma « carrière » de musicien, je ne chantais pas.

 

Chanteur pas chanteur

J’avais une vingtaine d’années, et j’étais jeune guitariste, ou bassiste selon les cas, dans divers « groupes de rock« . Nous nous produisions régulièrement sur des scènes locales, et tout cela fonctionnait et me convenait plutôt bien. Mais…

Eh oui, il y avait un mais…

Car si je jouais effectivement de la guitare ou de la basse, selon les cas, voire parfois aussi du synthé ou de la batterie – j’ai un peu un tempérament touche-à-tout -, il me manquait quelque chose d’essentiel.

Je ne chantais pas !

Et ça… j’en avais terriblement envie. Trop envie !!!

 

Trop envie !!!

 

En fait, je rêvais de chanter. J’ai toujours rêvé de chanter.

Alors je tentais, comme je pouvais, ici et là, de pousser quelques choeurs, ou 2è voix, derrière le chanteur.

Les harmonies vocales m’ont toujours passionné, et c’est d’ailleurs bien pour cela que j’ai monté et dirigé un certain nombre de chorales tout au long de ces 15 années d’enseignement du chant.

Je me disais que ce qu’on appelle parfois dans le milieu professionnel les « backing vocals » étaient forcément bienvenus dans l’ensemble du rendu du groupe. Et en même temps, je me rendais bien compte que les résultats étaient très moyens, pour ne pas dire médiocres.

Non, même pas ça. Même une « simple » 2è voix, cela ne marchait pas. Je ne chantais pas vraiment faux, mais je ne chantais pas vraiment juste non plus.

Ma voix de timide introverti restait au fond de ma gorge. La justesse demeurait toujours très relative, et mon assurance stagnait à un niveau tristement proche de zéro.

En fait, pour tout vous dire, je me mettais toujours assez loin du micro, pour qu’on m’entende à peine.

(Alors je précise que je n’en rajoute absolument pas pour que ça fasse mélodramatique. Je vous raconte l’exacte vérité).

Oui, je peux vous dire que je n’étais pas fier de ce que j’entendais sortir de ma bouche.

 

Apprendre à Chanter

Du coup, après avoir posé tant bien que mal, ici et là, des 2è voix hésitantes et à la limite de l’écoutable, j’ai fini par me décider à faire quelque chose de sérieux,  une vraie démarche pour avancer, donc, pour Apprendre à Chanter (Respiration, Place de la Voix, Articulation, etc).

ebook-2-gratuit-respiration-abdominale

Et j’ai cherché mon premier professeur de chant.

 

Vous allez voir que ça s’est passé très rapidement, 5 à 10 minutes maximum,… mais je vous raconte cette  passionnante aventure dans le prochain article.

 

Auteur : 

Et vous ?

 

Vous sentiez-vous peu doué(e) lorsque vous avez commencé à apprendre à chanter ? Avez-vous alors suivi des cours de chant ? Si vous voulez progresser, tout en faisant des économies, lisez ceci: Les 7 conseils indispensables pour bien chanter.

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI