Qu’est-ce qu’un dégueulando ?  Je vous avais promis une réponse dans le précédent article de cette série toujours consacrée à la justesse, ou comment chanter juste, dans les domaines de « variété-pop-rock-gospel et jazz ».

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Lire l’article précédent « Comment chanter juste-19 »

 

Qu’est-ce qu’un dégueulando ?

 

Déjà… c’est bien ou c’est pas bien ? Non, c’est pas bien, alors comment l’éviter ?

Quel exercice pouvez-vous pratiquer ?

Je vous le disais donc dans l’article précédent, choisissez une syllabe, avec une consonne plutôt longue, comme un « M » et une voyelle plutôt ouverte, comme un « A ».

Ce qui donne… « MA », bravo, je ne vous le fais pas dire… 🙂

Si je vous joue au piano une note, ni trop haute, ni trop basse, et que je vous demande de chanter immédiatement « MA » sur cette hauteur de note, il est probable que vous chantiez « MMMMA ».

Et que la partie « MMMM » soit plus longue que ce que je vous ai demandé, et qu’elle vous serve, consciemment ou pas, à caler votre hauteur, votre justesse.

De cette façon, il est plus facile d’arriver à la bonne hauteur lorsque vous chantez le « A« .

Essayez, si vous vous avez un instrument de musique chez vous.

Cela peut bien sûr être autre chose qu’un piano.

C’est d’ailleurs aussi possible sans instrument.

Je le disais, commencez à une hauteur confortable pour vous, pour prendre vos marques, et vous placer en voix de poitrine.

L’exercice sera plus facile et l’effet plus discret, voire inaudible.

Ce sera votre 1ère étape.

 

Variante

 

rihanna-degueulando-glissando-technique-vocale

Rihanna, une parfaite maitrise de l’art du degueulando-glissando et de la technique vocale en général

 

Pour pratiquer certains styles musicaux, ou chanter comme Rihanna, Beyonce ou Shy’m, il sera particulièrement intéressant de maitriser cet art, avec lequel vous pourrez jouer pour personnaliser votre chant.

Dans cette idée, voici une variante de l’exercice précédent, pour vous aider à avancer dans cette direction. Une fois que vous avez capté l’exercice, refaites-le en choisissant une note plus haute.

Vraiment plus haute.

Vous allez sans doute entendre (ou vos spectateurs vont entendre) une sorte d’approximation, une espèce de rattrapage in extremis de la note dans le très court intervalle entre la consonne et la voyelle.

Ce qui va donner ce qu’on appelle communément dans le jargon des musiciens un « dégueulando », terme très explicite qui exprime bien le ressenti très moche et approximatif de la façon de chanter ou atteindre la note.

Si l’intervalle est suffisamment important, vous allez chercher la note dans le « MMMM », ce qui sera cette fois un peu plus audible, du fait que l’intervalle est plus large, mais vous risquez de continuer à caler votre note en terminant par « AAAA », et ça, je vous assure que très très laid 🙂

Ce phénomène est encore renforcé quand il est multiplié par le nombre de chanteurs ou chanteuses, lorsqu’il s’agit d’une chorale qui tout entière, ou un pupitre en particulier (alto, soprano, etc…), exécute son « dégueulando » à 10 ou 20 choristes à la fois.

En effet, chacun attaque sa note pas tout à fait au même moment, et corrige sa hauteur plus ou moins rapidement.

Ce qui donne, vous l’imaginez, un résultat désastreux.

Glissando, portamento…

 

– « Euh, Bruno, c’est quoi la différence avec un glissando ? »

– « Y’en n’a pas ! C’est aussi simple que ça. »

« Portamento, j’ai aussi entendu ? »

– « Toujours pareil, c’est exactement la même chose »

 

 

On se sert des différentes expressions selon les contextes, mais le sens est le même.

Le terme classique sera plutôt « glissando » chez les mélomanes.

Les claviéristes parleront plus facilement de « portamento ».

Et enfin, dans tous les mondes, lorsqu’on voudra faire sourire l’auditoire, on utilisera enfin « dégueulando ».

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 
« VOUS VOULEZ APPRENDRE À CHANTER JUSTE ? »
Pour faire RAPIDEMENT des progrès audibles,
TÉLÉCHARGEZ ce livre : 
« Les 7 conseils indispensables pour bien chanter »
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

 

J’en parle un peu plus dans le prochain article de cette série toujours consacrée à la justesse, ou comment chanter juste, dans les domaines de « variété-pop-rock-gospel et jazz ».

 

Lire l’article précédent « Comment chanter juste-19 »

Lire l’article suivant « Comment chanter juste-21 »

 

Auteur : Bruno Da Sylva

Et vous ?

 

Avez-vous décelé dans votre chant ce type de glissade pas forcément élégante ? Comment vous en êtes vous débarrassé ? Pour aider ceux qui rencontrent les mêmes soucis, dites-le dans les commentaires ?

Si vous voulez apprendre à chanteralors, suivez des cours de chant ou téléchargez ce livre: Les 7 conseils indispensables pour bien chanter

      

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI