Je vous parlais dans l’article précédent des traumatismes engendrés par ces petites phrases supposées anodines et en réalité très dévalorisantes pour certaines personnes sensibles, qui les reçoivent comme une violence réelle et durable. Si vous êtes dans ce cas-là, j’espère que ces quelques articles consacrés à la justesse, ou comment chanter juste, dans les domaines de « variété-pop-rock-gospel et jazz », vous aideront.

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

 

Lire l’article précédent « Comment chanter juste-14 »

 

Chant : le traumatisme…

Ces personnes me disent la masse de courage qu’il leur a fallu rassembler, après des semaines, sinon des mois d’hésitation, pour me passer un simple coup de téléphone, puis pour venir prendre enfin un 1er cours libérateur.

La plupart de ces élèves ont simplement été laminées un jour par une personne le plus souvent aimante et respectée, qui leur a balancé un « Arrête de chanter, tu fais peur aux oiseaux » ou autre compliment du même acabit, lancé bien évidemment sans aucune intention blessante.

Juste pour faire rire la galerie.

Ou sourire, tout juste…

 

Requête, prière, supplique…

 

traumatisme quand on n'a pas le droit de chanter

Vous n’aviez pas le droit de chanter ?

 

Donc je vais vous suggérer, vous demander, vous prier, de faire circuler cette info, selon laquelle lorsque vous dites à quelqu’un qu’il doit arrêter de chanter, parce que sinon, il va pleuvoir,  vous avez 1 chance sur 2 de le traumatiser pour des dizaines d’années, sinon à vie.

Ça vous paraît dément ?

Ça l’est peut-être, mais… c’est la simple vérité.

Alors prenons conscience de ce que nous faisons, de ce que nous disons, et mesurons les éventuelles conséquences.

Sous prétexte de sacrifier à une mode stupide et dénuée de fondement, nous risquons de faire du mal aux êtres que nous aimons, et de les pénaliser pour leur vie entière.

J’exagère ?

Je ne crois pas.

 

Prenez conscience des conséquences

Une part d’entre eux laissera glisser le commentaire, certes.

Une autre part sera atteinte, en souffrira, mais réussira à franchir le pas qui l’emmènera chez un prof de chant ou un thérapeute.

Une dernière partie vivra avec son traumatisme en croyant qu’il n’y a rien à faire, ou en n’osant pas faire la démarche.

Et en croyant qu’elle ne pourra jamais chanter, et surtout pas juste.

Certains seront réellement minés par ce sentiment, qui ne les empêche sans doute pas de vivre, mais d’être heureux et épanouis certainement.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 
« VOUS VOULEZ APPRENDRE À CHANTER JUSTE ? »
Pour faire RAPIDEMENT des progrès audibles,
TÉLÉCHARGEZ ce livre : 
« Les 7 conseils indispensables pour bien chanter »
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

 

Dans le prochain article, toujours consacré à la justesse, ou comment chanter juste, dans les domaines de « variété-pop-rock-gospel et jazz », nous continuerons cette approche de la difficulté qu’ont certaines personnes pour chanter juste, du fait d’un parcours difficile, ou de souvenirs traumatisants. Quand ils sont conscients.

 

Lire l’article précédent « Comment chanter juste-14 »

Lire l’article suivant « Comment chanter juste-16 »

 

Auteur : Bruno Da Sylva

Et vous ?

 

Avez-vous déjà réalisé qu’en vous moquant de quelqu’un qui chante, vous risquez de le traumatiser très sérieusement pour toute sa vie ? Dites-moi dans vos commentaires.

Si vous voulez apprendre à chanteralors, suivez des cours de chant ou téléchargez ce livre: Les 7 conseils indispensables pour bien chanter

 

 

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI