Cours de chant, Respiration abdominale – Amour et générosité, joie et enthousiasme

 

Travailler la technique vocale

 

Bien sûr, il y a la respiration abdominale, mais dans le chant, la technique vocale n’est pas tout.

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Générosité, joie et enthousiasme

A un moment, lorsque vous avez vraiment travaillé et assimilé de nombreux éléments de technique vocale, vous allez souffler.

Et lâcher cet aspect.

« Oubliez » la technique vocale, ou tout au moins, essayez de la mettre en arrière de votre conscience.

Elle va travailler en filigrane. Elle sera présente, mais sans vous parasiter l’expression, laquelle souffre forcément d’un manque de spontanéité à partir du moment où vous pensez à tous ces paramètres techniques.

C’est une étape que vous pouvez aborder après quelques mois de cours (ou années, mais je ne voudrais pas être pessimiste :-).

Mais vous pouvez aussi la mettre en pratique dans chacune de vos séances de travail.

 

Oublier la technique vocale

 

Commencez votre séance en vous focalisant sur un aspect de votre travail, par exemple, au hasard, focus sur le ventre, qui doit bien se détendre après chaque bout de phrase qui vous en laisse le temps.

Ensuite un autre paramètre, les voyelles ouvertes. Vous vous concentrez sur les « a », les « è », etc…

Et ainsi de suite.

Et pour terminer votre séance, vous lâchez la technique vocale. Vous ne pensez à plus rien que d’autre que votre chanson, votre interprétation.

Il restera un fond de technique, ce que vous aurez vraiment acquis, et en même temps que vous vous éclaterez, vous ferez le point des acquis, des lacunes, de ce qui doit encore être travaillé.

Si vous chantez en public, c’est encore plus important.

Tout le bagage émotionnel que vous rayonnez, la joie et l’enthousiasme qui émanent de vous, votre générosité, votre présence, etc… Tout cela prend également une grande part dans le chant que vous allez offrir à votre « public », fut-il familial ou même carrément imaginaire.

Optimiser les aspects corporels en pensant à votre respiration abdominale magnifiera encore votre chant bien au-delà, voilà tout 🙂 Et cela vous évitera de vous faire du mal.

Mais cela est une autre histoire, ou plus exactement, l’occasion d’écrire bientôt un nouvel article pour vous.

 

Auteur :

 

Et vous ?

 

Et vous, comment respirez-vous ?

Pensez-vous à votre ventre lorsque vous chantez ?

Est-ce facile, difficile à mettre en place ?

Suivez-vous des cours de chant ?

Répondez-moi dans un commentaire, juste ci-dessous.

A bientôt

Bruno

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI