Avez-vous remarqué comme votre voix peut se modifier, perdre de sa sonorité, lorsque vous passez du langage parlé (voix de poitrine) au chant. Même si le chant est facile, sans effort vocal.

Vous ne chantez ni aigu, ni grave. Vous êtes super à l’aise dans votre tessiture. Vous n’avez pas besoin de faire de tenue difficile. Tout devrait être simple, et pourtant, dès que vous chantez, dès que vous décidez de chanter, pfuitt ! Il n’y a plus personne, ou alors votre voix se recroqueville, s’étrique, les résonances disparaissent.

Que se passe-t-il ? Votre voix de poitrine a disparu !!!

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Et comment remédier à cela ?

Mais pour commencer…

La voix de poitrine, c’est quoi ?

 

La voix de poitrine est celle que vous utilisez par défaut, lorsque vous parlez, lorsque vous appelez quelqu’un.

Elle est tout à fait naturelle, chez tout le monde, que vous soyez un homme ou une femme.

Elle peut être grave ou aiguë, et donc se balader à l’intérieur de toute une tessiture très large, en fonction de paramètres dont je vais parler plus loin, et elle permet surtout de s’exprimer avec une certaine puissance sonore.

 

La bonne équation

Trouver sa voix de poitrine grâce aux cours de chant

 

C’est là qu’interviennent les cours de chant, puisque souvent, votre équation de base est par défaut

 

Voix sonore = Effort vocal avec la gorge = Fatigue vocale

 

si vous ne surveillez pas ce que vous faites, si vous ne faites pas attention !

 

Mais voici ce qu’elle doit devenir :

 

Voix sonore = Résonance + Débit de l’air expiré = Puissance vocale

 

Alors, êtes-vous « à coté » ?

Et pourquoi êtes-vous « à coté » ?

Est-ce que vous vous faites du mal ?

Cours de chant

Si vous n’avez jamais pris de cours de chant, il est probable que vous ne connaissiez pas l’appellation « voix de poitrine« , et encore moins la notion de passage, ou de bascule, et votre impression, toute légitime, est que la voix, votre voix, se situe très globalement au niveau de votre gorge.

Un peu plus bas, ou un peu plus haut, voire les deux, mais en tous cas dans ces environs.

Et fort de cette impression, quoi de plus normal que de « pousser » avec la gorge, lorsque vous voulez parler, appeler, ou chanter plus fort ?

Ca pourrait sembler logique.

Le truc, c’est que… ça ne marche pas comme ça.

Bien au contraire, il va falloir tout faire pour que vous ne fassiez pas ça.

Et c’est précisément ça, l’objectif des cours de chant !

Nous verrons dans le prochain article de cette série de 6, consacrée à la voix de poitrine, comment rendre votre voix libre et sonore, sans forcer avec la gorge, sans vous faire mal.


Auteur : Bruno Da Sylva

 

Et vous ?

 

Comment apprendre à chanter rapidement

 

Savez-vous identifier votre voix de poitrine ? Jusqu’où réussissez-vous à la monter, et dans quelle chanson ? Dites-le moi dans vos commentaires…Vous voulez apprendre à chanter ? Vous suivez des cours de chant ? Si vous voulez progresser, tout en faisant des économies, lisez ceci: Les 7 conseils indispensables pour bien chanter

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI