+ 1/2 octave, facilement, et en 1 mois !!!… Apprendre à chanter avec la voix mixte… C’est au tour d’une 3è élève de présenter son ressenti sur les cours de chant en général, mais aussi en particulier sur cette nouvelle voix, qu’elle a découverte récemment, puis expérimentée, et en fin de compte presque apprivoisée, en quelques semaines. Comment l’a-t-elle vécu… ? Des chansons si difficiles avant, qui paraissent si faciles aujourd’hui… Quasiment en 1 seul mois ??? Simply unbelievable..!!! Oui, tout simplement incroyable !!!

 

Vous voulez chanter plus juste ?
Recevez gratuitement votre premier COURS DE CHANT

Voix Mixte et Voix de Poitrine

 

Oui, ces derniers mois, après avoir travaillé longtemps une bonne voix de poitrine, bien installée, et capable de monter déjà assez haut, j’ai démarré avec les élèves les plus avancées la mise en place de cette voix mixte quasi magique, qui leur offre des possibilités qu’elles n’auraient peut-être même pas imaginées il y a 3 mois.

Leurs voix se fluidifient, s’allègent, tout en gardant une belle chaleur très expressive.

Certaines gagnent 2 ou 3 tons, l’une d’entre elles a gagné, j’ose à peine le dire tellement cela parait dément… 1 octave entière… vous le croyez, ça ? Sans passer en voix de tête, bien sûr, et sans forcer en voix de poitrine. Juste tranquille. Nous avions tous les 2 l’impression que ça n’allait jamais s’arrêter.

 La voix mixte, pour chanter beaucoup plus haut

 

Voix mixte : Un tournant dans leur carrière

 

Cette période vraiment particulière dans la découverte de leur voix, de cette facette de leur voix, mérite vraiment de s’attarder dessus parce qu’après, cela leur semblera tellement évident, qu’elle vont oublier le travail et l’euphorie de ces moments privilégiés, la confusion dans leur esprit, qui ne comprend plus rien.

En effet, c’est une étape nécessaire où plus aucun repère ne tient. Il faut lâcher quelque chose, une sorte de sécurité. C’est un peu comme dans la vie, à l’occasion du passage d’étapes cruciales, il faut prendre le risque de lâcher ce qu’on connaissait pour aller de l’avant…). L’élève sait que là, à telle note de telle chanson, ça va être un peu escarpé, ou encore là, ça ne passe pas toujours, ou encore ça passe, mais en forçant.

Et une voix trop tendue n’est jamais la solution. Ce n’est pas joli, et ça peut être dangereux…

Ca, c’était il y a 1 mois…

 

La voix mixte… il y a avant… et après

 

Et alors que ces repères « d’avant » sont bien ancrés dans sa tête, elle re-interprète la même chanson, à la même hauteur, et.. elle attend la difficulté.. qui.. a disparu. Tout simplement. Aussi bien elle, dans son ressenti, que moi, à l’écoute, nous nous regardons, et restons sidérés.

Apprendre à chanter n’est pas un vain mot !

Et oui, même moi, même après l’avoir observé tant de fois, je reste scotché par ce qui ressemble presque à un miracle !

Il faut vous dire que parfois, l’ensemble du passage de « avant » à « après » se réalise à l’intérieur d’une seule séance, d’un seul cours de chant.

Il suffit d’un déclic !

D’ailleurs, pour être objectif, il y a toujours une « première fois », où la voix trouve sa nouvelle place, pour le plus souvent la reperdre dans la minute qui suit, mais pendant cette minute privilégiée, magique… whaoh !!! quel bonheur, et en même temps… qu’est-ce qui s’est passé ?

 

Bon, trêve de discours, voici le témoignage de B., qui galérait quand même un peu depuis quelques mois sur Aller plus haut (oui, encore), puis sur une version celtique de Scarborough Fair.

Trop « hard », trop puissant ou trop poussé en voix de poitrine, les notes hautes arrachées comme elle pouvait, étaient parfois un peu basses, au niveau de la justesse… nous gagnions du terrain, mais d’un cours sur l’autre, elle avait du mal à retrouver l’acquis du dernier cours de chant, et malgré tout, ça restait un peu limite dans les refrains. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas de dire ça 🙂 .

En un mois, les 2 chansons sont devenues magnifiques, faciles, légères, évidement sans jamais passer en voix de tête…

Tout semble facile, naturel. Elle se rappelle à peine qu’elle a eu des difficultés.. de très grosses difficultés…

On dirait que ce ne sont pas les mêmes chansons… ou pas la même élève… tellement c’est fou… Mais si , je vous assure, c’est bien elle, et sur les mêmes chansons, infaisables il y a … 3 ou 4 semaines seulement…!!! 🙂 .

Elle témoigne. Et j’ai voulu vous en faire profiter…

 

Arianna Huffington et François de Sales

 

Croyez-vous aux signes ?

Pendant le temps où j’écrivais cet article, étrangement, la page Google +  de Arianna Huffington , que je ne connais que de nom, et de très loin, m’est apparue avec une maxime de François de Sales, qui me parait bien s’inscrire dans cet article, pour en être la part de coaching…

« Ayez de la patience avec toutes choses, mais tout particulièrement avec vous même. Ne perdez pas courage en regardant votre propres imperfections, mais cherchez immédiatement comment y remédier. Chaque jour apporte une nouvelle tâche… »

 

Le témoignage de B.

 

Mon ressenti sur la voix mixte

 

Je trouve personnellement en fin de compte cette voix assez naturelle.

C’est un ressenti différent de celle de la voix de poitrine. J’ai l’impression que la voix se place ailleurs.

Dès qu’on trouve cette place, il suffit de savoir la retrouver à chaque fois.

Ensuite il faut bien sûr la travailler pour l’améliorer, rajouter des « graves » afin que la voix soit bien pleine et qu’on entende un son bien rond.

 
Ma progression

 

A chaque cours de chant, j’ai l’impression de comprendre ou d’acquérir un élément de plus.

Le chant reste une activité assez subjective et les sensations sont très importantes pour arriver à améliorer sa voix.

Il suffit d’un mot imagé pour qu’un mécanisme se mette en place.

C’est entre autre pour cela, que le professeur est important, je trouve (NDR : moi aussi, je trouve… 🙂 ).
 
Le chant est néanmoins un travail de longue haleine.

C’est un vrai plaisir lorsqu’on aime ça (c’est mon cas)

Je prends d’ailleurs presque autant de plaisir à faire des vocalises que des morceaux.

J’ai d’ailleurs plus de mal à chanter correctement une chanson, qu’à faire des vocalises…

Et oui, chanter sur une ou deux syllabes est plus simple pour moi que de chanter des paroles!

L’objectif à atteindre, avoir le même son en chanson qu’en vocalise.
 
Petit à petit, je progresse et je l’entends (NDR: Je confirme ! ).

C’est très motivant.

 

B.

 

 

ebook-les-7-conseils-indispensables-pour-mieux-chanter-integrale

 

Et vous…?

 

Connaissez-vous cette fameuse voix mixte ? En avez-vous seulement entendu parler, ou l’avez-vous travaillée à l’occasion de cours de chant ?  Cet article vous motive-t-il pour apprendre à chanter . Dites-moi dans les commentaires si vous l’avez trouvé intéressant.

– Continuez votre lecture avec un autre article sur la voix Mixte.

Pour APPRENDRE À CHANTER RAPIDEMENT et pour MOINS CHER qu’un COURS DE CHANT, lisez ceci (Cliquez) !

Pas assez CONFIANCE EN TOI ?

Pour ne plus jamais avoir le trac et la peur au ventre...
Passe à l'action ! Clique ICI